La personne derrière la technique de matérialisation émotionnelle

L’Etre humain est toujours beaucoup plus que ce qu’il ne perçoit de lui même.

Bonjour je m’appelle Xavier Boulingrin, je suis préparateur mental et réparateur émotionnel. J’ai mis au point une approche qui permet de retrouver confiance en soi, et de reprendre du contrôle sur les émotions, les sensations et les ressentis qui empêchent de se libérer des chaînes émotionnelles et mentales qui limitent la capacité à réussir.
Je m’appuie sur l’hypnose, la pnl, la respiration et la matérialisation émotionnelle, approche signature que j’ai mis au point, testé, approuvé et amélioré au fil des années. Vous avez sûrement déjà dû lire ce que mes clients disent de mon approche.

Si vous êtes là, c’est que vous êtes curieux d’en savoir plus sur moi.
Se présenter est un exercice particulier, parce qu’il y a tellement de façon différentes d’être défini et aucune ne réussissant à expliquer la réalité de l’être que je suis.

Je vais tout de même essayer de vous offrir des possibilités…

qui suis-je

Certains ne jurent que par le parcours professionnel pour se faire une idée de vous et décider de l’intérêt qu’ils vous portent. Ils veulent savoir si vous avez les bons diplômes, le bon cursus scolaire, le bon parcours professionnel, les bons contacts. Ils veulent être sûr que vous rentrez bien dans leur cadre, celui qui souvent limite leur propre capacité à voir et à être plus que ce qu’ils sont. Si c’est ce que vous recherchez linkedin est là pour cela.

D’autres recherchent systématiquement l’avis d’autrui pour définir comment ils doivent percevoir et penser leur vie, ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Bien sûr, cela est rassurant et limite au maximum les risques. Seulement, marcher toujours dans les pas d’un autre ou regarder toujours ce que regarde l’autre peut parfois vous empêcher de voir l’infinité des possibilités qui s’offrent chaque jour à vous. Bien sûr, pour vous qui ne faîtes preuve que de curiosité, l’avis de mes clients vous aidera peut-être.

Et pour ceux qui décident de reprendre le contrôle, le chemin de la confiance en soi commence souvent par un pas, un seul tout petit pas, un risque, un effort qui vous semblera dérisoire par la suite. Sortir de sa propre zone de confort fera toujours peur. Peut être que pour vous ce pas sera simplement de prendre votre téléphone et de vous faire, par vous même, votre propre idée de qui je suis.

J’ai pu remarquer avec les années que quelque soit la description que l’on peut faire de soi, les gens ne se souviennent pas de ce qu’ils ont lu ou entendu de vous, ils ne se rappellent que de ce qu’ils ont ressenti au moment où vous étiez présent avec eux.

A très bientôt.